Maurice, incontournable point économique culminant de l’Océan Indien.

Maurice, incontournable point économique culminant de l’Océan Indien.

Sur bien des plans, l’île Maurice a beaucoup progressé de sorte à allier à ses atouts naturels une politique d’économie flexible et à la hauteur des espérances des investisseurs, autant étrangers que locaux.

Bénéficiant d’un emplacement géographique de choix, ce brin de terre est devenu un point de la carte de l’Océan Indien où affluent constamment demandes et offres, et où le gouvernement a récemment mis un point d’honneur à favoriser le régime fiscal pour séduire toujours plus d’investisseurs.

A commencer par les multinationales jusqu’aux entreprises locales, pas de discrimination : tous auront droit au régime de faible fiscalité. Cela englobe pas mal d’avantages: pas d’imposition sur les dividendes, ni de droit de succession, aucune limitation sur le rapatriement des bénéfices, dividendes et capitaux, exonération des droits douaniers et de la TVA sur les équipements (rappelons que la TVA s’y élève à 15% remboursable), crédits d’impôts très intéressants pour les sociétés offshore puisque pouvant atteindre 80%, seulement 15% d’imposition sur les revenus tant des sociétés que ceux des individus.
Par ailleurs, lorsque l’on souhaite investir, il faut immanquablement tenir compte du contexte politique local, facteur proéminent du marché économique. Sur l’île Maurice, les antécédents remontent aux temps immémoriaux, ce qui n’est pas courant dans le continent africain. « Démocratie, bonne gouvernance, économie de marché très ouverte » ont été pour ainsi dire les mots d’ordre du gouvernement mauricien au fil des années et continuent de l’être jusqu’à nos jours.

Ce qui préoccupe également les investisseurs lors de leurs choix, c’est le facteur main-d’œuvre. Or, sur l’île des dodos, ils sont assurés d’avoir des résidents qualifiés et bilingues, ce qui facilite grandement l’exécution des tâches.

Mais avant de prendre la décision d’investissement à l’étranger, il est fortement conseillé de vérifier les dispositifs qui vous garantiront une protection non-négligeable en cas de force majeure. L’île mauricienne est membre de plusieurs traités et conventions signés à cet effet justement, dont La Cour internationale de justice de la Haye, La Convention de New York de 1958, Le Multilateral Investment Guarantee Agency… De telle sorte que la rubrique annuelle Index of Economic Freedom de Wall Street Journal et Heritage Foundation a récemment classé cette république comme étant le 8ème pays faisant prévaloir au mieux la liberté économique. Ce qui l’aligne aux plus grands tels que les Etats-Unis, le Japon, l’Allemagne ou encore la Grande-Bretagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Related Posts

Compare

Entrez votre mot clé