La question du statut de résident mauricien pour les acquéreurs immobiliers de l’île

La question du statut de résident mauricien pour les acquéreurs immobiliers de l’île

Le statut de résident mauricien fait partie des privilèges que les investisseurs étrangers dans le secteur immobilier de l’île peuvent profiter facilement, toutefois, sous certaines conditions. Quelles sont-elles et en quoi cela consiste-t-il ?

La première condition pour un investisseur étranger de bénéficier d’un titre de résident permanent est de réaliser un achat de plus de 500 000 USD dans des formules en IRS ou en RES. L’intéressé pourra d’ores et déjà disposer du titre de résident fiscal une fois cette première formalité effectuée. Ce document en poche lui permet de pouvoir domicilier directement à Maurice en termes d’impôts et de taxes. Toutefois, ce privilège ne prendra concrètement effet que lorsque la personne en question demeure 183 jours par an au moins sur le sol mauricien. De plus, les avantages reliés à ce permis ne peuvent être utilisés que si le nouveau propriétaire du bien garde ce dernier en tant que propriété. Dans le cas où une vente a lieu, les propriétés du permis de résident est directement interrompues.

Qu’en est-il de ses proches ?

Les proches d’un acquéreur de bien immobilier et nouveau titulaire d’un permis de résident peuvent bénéficier de certains privilèges. Effectivement, le conjoint ainsi que les enfants de moins de 24 ans bénéficieront automatiquement d’un permis de « Dépendant ». Il s’agit d’un nouveau statut mis en lace depuis le 1er janvier 2013.

Par ailleurs, lorsque le bien est composé de plusieurs actions appartenant à différentes personnes, une seule d’entre elles peut disposer du permis de résident.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Related Posts

Compare

Entrez votre mot clé