Immobilier Maurice : pas aussi rose que cela

Immobilier Maurice : pas aussi rose que cela

Depuis quelques années, le secteur immobilier sur l’île Maurice connaît un boom sans précédent tant l’île est apprécié des étrangers.

Le gouvernement mauricien a donc imaginé des formules immobilières innovantes qui permettraient aux étrangers de vivre sur l’île à longueur d’année et ce, grâce à un permis de résidence permanent. Ces formules sont respectivement l’IRS et le RES. Toutefois, à cause des prix astronomiques demandés pour ces villas de luxe, d’autres concepts et tendances y ont également vu le jour surtout que l’immobilier n’intéresse plus uniquement les étrangers, mais les foyers de la classe moyenne Mauriciens y participe de plus en plus.

Les tendances immobilières sur l’île Maurice

Lorsque les IRS et RES ont vu le jour, de nombreux riches étrangers ont été séduits, plus pour le fait d’avoir un pied-à-terre de luxe sur l’île que d’obtenir un permis de résidence permanent. Ces formules ont donc eu un âge d’or, mais ce n’est plus le cas aujourd’hui ce qui laisse les constructeurs dans le rouge.

Les IRS et RES ont depuis environ deux ans, cédé la place à des formules plus modestes auxquelles la classe moyenne peut accéder. Parmi ces formules, on cite les appartements qui séduisent de plus en plus aussi bien les étrangers que les Mauriciens. Parmi les étrangers, la majorité sont des retraités souhaitant passer le reste de leur vie sous le soleil tropical. Malheureusement, ce domaine connaît également un frein majeur qui est l’absence de centres médicaux modernes aux alentours des immeubles. Ce sont donc les foyers Mauriciens qui en profitent le plus surtout que depuis la grande offre de prêts immobiliers, ils peuvent se permettre d’acheter un appartement à prix abordable.

Le secteur immobilier, pas aussi rose que cela

Ainsi, malgré le développement rapide qu’a connu le secteur immobilier Mauricien, tout n’y es pas aussi rose qu’on le pense. D’un côté, l’île se retrouve avec un grand nombre de villas de luxe qui ne trouvent plus preneur à cause de leur prix et de l’autre, des appartements abordables éloignés d’infrastructures modernes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Related Posts

Compare

Entrez votre mot clé