Les programmes résidentiels effectifs sur l’île Maurice

Le gouvernement mauricien est bien conscient du grand potentiel dont dispose l’île dans le secteur de l’immobilier. Pour refluer encore plus ses recettes, il n’hésite pas à renouveler les schémas d’acquisition pour permettre aux étrangers d’investir plus et mieux. Voici les trois programmes résidentiels que le gouvernement mauricien a proposé à ses investisseurs étrangers depuis 2002.

L’IRS et le RES
Les deux premiers schémas innovants dans le secteur de l’immobilier mauricien ont été l’IRS et le RES. Le premier signifiant Integrated Resort Scheme est apparu en 2002 sous l’impulsion d’une croissance d’activité importante dans le secteur du tourisme. Il concernait l’immobilier de luxe visant à attirer les touristes étrangers et fortunés des quatre coins du monde.
Après ce premier schéma, il y eut le RES ou Residential Resort Scheme. Le programme s’adressait à des propriétaires de terrains de petite surface. Grâce au schéma, ces derniers pouvaient réaliser des projets de construction sur de plus importantes superficies. Leur terrain pouvait facilement dépasser les 10 hectares.

Le PDS, une innovation dans l’immobilier mauricien
Les deux premiers schémas ont permis un boom des investissements étrangers sur l’île Maurice, mettant presque en arrière la population locale et ses propres projets. C’est pour cela que le gouvernement a mis au point le PDS ou Property Development Scheme, un programme qui a remplacé les deux premiers. Il consiste à permettre aux étrangers et aux habitants locaux de cohabiter dans des résidences de luxe. Chaque propriétaire de terrain doit obligatoirement réaliser un projet de construction qui répond à différents critères de structures, notamment à la présence de certaines infrastructures mettant en avant la relation sociale entre étrangers et habitants locaux.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)

Suivez moi sur Pinterest

Il n'y a pas encore de commentaires.

Reply